Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Sondage 23.03.2013

La préférence entre le droit au mariage et le droit à une union civile pour les couples homosexuels

Quelques jours avant la manifestation des opposants au droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels et l’examen du projet de loi au Sénat, le sondage Ifop pour Alliance Vita montre que les Français sont majoritairement favorables à un élargissement des droits des couples homosexuels, mais sont divisés au sujet de la teneur de cet élargissement.

37% des personnes interrogées se montrent ainsi favorables au droit au mariage pour des personnes de même sexe assorti du droit d’adoption, tandis que 34% se prononcent en faveur d’une union civile qui accorderait davantage de droits que le PACS mais sans pour autant permettre le droit à l’adoption. La proportion de personnes opposées à ces deux options s’élève à 24%. Ces résultats font écho à une précédente enquête en février 2013 et montrent une stabilité de l’opinion sur cette question.

L’analyse des résultats détaillés révèle un clivage générationnel et un clivage politique au sein de la population. La moitié des jeunes âgés de moins de 35 ans est ainsi favorable au droit au mariage assorti du droit d’adoption pour les couples de même sexe (50%), alors que les personnes âgées de 35 à 64 ans sont plutôt partagés entre cette option et le droit à une union civile ne permettant pas le droit d’adoption. Les séniors penchent quant à eux davantage en faveur de l’union civile (47%). La sensibilité politique est également un vecteur de divergences d’opinion. Si les sympathisants de gauche font majoritairement part de leur approbation du projet de loi qui va être prochainement débattu au Sénat, les personnes proches du MoDem, de l’UMP et de l’UDI se déclarent plutôt en faveur du droit à une union civile. Les sympathisants du Front National se démarquent également : 42% se déclarent favorables à une union civile accordant plus de droits que le PACS, tandis que 38% considèrent comme suffisants les droits actuels des couples de même sexe.

Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 19 au 21 mars 2013.

AVEC:  ALLIANCE VITA

Nous contacter

Jérôme Fourquet Jérôme Fourquet :
Directeur de Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email


tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38