Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Sondage 05.06.2013

L'intention de vote pour les élections européennes de 2014

Réalisées un an avant le scrutin, les intentions de vote pour les élections européennes de 2014 livrent les enseignements suivants.

Les listes PS, UMP et FN obtiennent chacune 21% des intentions de vote, Europe Ecologie les Verts se situant loin derrière (7,5%), ce qui rebat complètement la hiérarchie des scores observée il y a 4 ans. En 2009, l’UMP recueillait 27,9% des votes, devançant largement les autres listes. Dans la configuration testée par l’Ifop, même l’addition des scores de l’UDI (6,5%) et de l’UMP (21%) ne permet pas d’atteindre ce niveau, signe de ce que l’UMP ne profite guère de son statut de parti d’opposition.

Le Parti Socialiste quant à lui se hisse au-dessus de la barre des 20%, 4,5 points au-dessus de son niveau de 2009 (16,5%), et très loin devant Europe Ecologie les Verts qui talonnait en 2009 le PS (16,3%), ce qui, au regard des enquêtes de popularité défavorables à l’actuel exécutif, constitue un score encourageant. Le Front National connaît quant à lui une progression spectaculaire : avec 21%, il gagne près de 15 points par rapport à 2009 (6,3%), et même trois points par rapport au score de Marine Le Pen à l’élection présidentielle (17,9%).

Quatrième dans cette intention de vote, très loin du trio de tête, le Front de Gauche obtient 9%, un score en progression par rapport à 2009 (6%), mais en retrait par rapport à celui de Jean-Luc Mélenchon au scrutin d’avril 2012 (11,3%). Le Modem (7%) devance de peu l’UDI (6,5%), et reflue par rapport à 2009 (8,5%). L’extrême gauche enregistre une baisse sensible (2% pour le NPA d’Olivier Besancenot, contre 6% pour le total des listes d’extrême gauche en 2009). Enfin, Debout la République, de Nicolas Dupont-Aignan, ses listes obtiennent 3%

Au global, le total des intentions de vote pour les listes de gauche s’élève à près de 40%, en baisse par rapport au score cumulé des différentes listes de gauche et écologistes relevé en 2009 (45%), ce qui ne profite pas à la droite (30,5% hors Modem et FN, contre 35% en 2009), mais surtout au Front National.

Le parti de Marine Le Pen arrive en tête des intentions de vote dans plusieurs catégories de la population : les moins de 35 ans (il recueille 25% des intentions de vote, contre 21% pour l’UMP et 22% pour le PS), les actifs (24% en moyenne, et même 27% chez les salariés du public, 32% chez les CSP-), ou encore les habitants des zones rurales (23%), et des communes urbaines de province (23%). L’UMP ne récupère que 64% de l’électorat de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2012, alors que le PS récupère 70% de celui de François Hollande, et le FN 79% de celui de Marine Le Pen.

Echantillon de 1869 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus inscrite sur les listes électorales.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne CAWI (Computer Assisted Web Interview) (Etudiants). Les interviews ont eu lieu par téléphone sur le lieu de travail des personnes interrogées (Recruteurs). du 29 au 31 mai 2013.

AVEC:  VALEURS ACTUELLES

Nous contacter

Frédéric Dabi Frédéric Dabi :
DGA - Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email
Jérôme Fourquet Jérôme Fourquet :
Directeur de Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email


tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38