Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Sondage 27.01.2017

MICI et Travail : Le Parcours du Combattant

Souvent méconnues de tous, les MICI (Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin) - dont les deux principales maladies sont la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique - font pourtant souffrir presque 250 000 personnes en France.

 L’impact sur le monde de travail pour ces patients, diagnostiqués jeunes, se pose avec acuité. Dans ce contexte, l’AFA *, a souhaité mettre en place une Enquête nationale afin de réaliser un état de lieux du vécu et des expériences des patients MICI dans le monde du travail.

Entre satisfaction et abandon des ambitions professionnelles : une situation paradoxale
Le travail est important et source de satisfaction pour les patients MICI, avec 76 % des répondants satisfaits de leur situation professionnelle. Cette satisfaction se paie cependant au prix d’un moindre accès à des postes à responsabilité, et des difficultés manifestes dans le parcours professionnel. Ainsi, 45% ont vécu la MICI comme un frein dans leur évolution professionnelle, 15% considèrent que la MICI a été un frein à l’embauche, 11 % déclarent avoir été licenciés en raison de la MICI.

Cependant, tous les patients ne vivent pas leur MICI de la même manière.
Une analyse typologique a permis d’identifier 5 ‘types’ de patients pour lesquels non seulement la sévérité de la maladie, mais également le facteur social (niveau des études, CSP) jouent un rôle déterminant.

En termes d’amélioration, les répondants expriment une forte attente de flexibilité et souhaitent des mesures comme l’aménagement de poste (65 %), flexibilité dans la gestion du temps de travail (64 %), le télétravail (58 %). Cette attente est rejointe par les groupes de médecins de travail / RH, qui y voient également un grand intérêt pour l’ensemble des malades chroniques, voire l’ensemble des salariés.

*avec le soutien de Takeda France


Echantillon de 1421 patients MICI ayant déjà travaillé ou actuellement en activité, ainsi qu'une cible de Responsables de ressources humaines et médecins de travail.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par une approche duale, qualitative et quantitative. Les interviews ont eu lieu questionnaire auto-administré en ligne, des entretiens en profondeur et des réunions de groupes .

AVEC:  Afa

Nous contacter

Christina Bienenfeld Christina Bienenfeld :
Directrice du Pôle Global Healthcare
Email


tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38